Le Miracle de Déborah

Nous sommes le 14 mai 2019 et ce jour, j’ai juste eu à coeur de prendre cette femme en photo et raconter son miracle.

Quelques années plus tôt (en 2016), Déborah est tombée enceinte et j’étais heureuse pour elle. Je me rappelle très bien, dans la cour de l’église, lui avoir proposé de faire ses photos de grossesse. Elle avait environ 3 mois de grossesse et elle était un peu sur la réserve, comme toutes les futures maman à ce stade. Quelques semaines plus tard, j’ai reçu le sms d’une amie que nous avons en commun, me demandant de prier pour elle. Déborah commençait à avoir des pertes sanguines.

Je crois en Dieu, en son amour et sa puissance. Je me suis attelée à prier pour la guérison et la vie de son bébé. Et c’est avec beaucoup de chagrin et de déception que j’ai accueilli l’envol de son bébé. Mais contre toute attente, quelques minutes avoir reçu reçu cette nouvelle, je savais que cela ne resterait pas vain, que Dieu ne pouvait pas lui avoir donné un si beau cadeau pour le reprendre alors qu’elle n’avait pu que l’apercevoir. Je savais que Dieu la bénirait d’un enfant, comme il l’avait déjà fait avec Sarah, et cela serait un nouveau témoignage pour de nombreuses femmes, souffrant de la même maladie ou d’une autre. Je prendrai bien des photos de maman et son bou’t’chou, à l’occasion. Pour partager un peu la situation de Déborah, elle était atteinte d’endométriose, et les médecins ne lui donnaient que peu de chance de tomber enceinte. J’imagine la tristesse et les doutes qu’elle a dû avoir suite à la perte de son enfant. Alors, imaginez tomber enceinte une deuxième fois. Mais, pardon, vous ne connaissez pas la puissance de Dieu et de la prière. Débo ne s’est pas laissé abattre et à remis toute sa confiance en Dieu, notre Dieu de promesse. Aujourd’hui, elle est maman d’un petit miracle de 7 mois. Il est tellement mignon! Et elle partage son témoignage sur son site internet : www.sentinelleetdevotion.fr Le mot de la fin: Je me rappelle encore avoir écrit cette pensée dans mon cahier, que Dieu allait agir pour elle, et j’en étais tellement persuadée, que j’avais aussi confiance en Dieu pour qu’il agisse pour moi. J’ai tellement remercié Dieu pour la bénédiction à venir, sans n’avoir aucune preuve, mais seulement la foi que Dieu est un bon papa. Et franchement, je me souviens même de la joie que j’avais ressentie et l’encouragement que cela m’avait donné pour l’appliquer dans ma propre vie. Rien qu’en l’écrivant, cela me rappelle que Dieu sait ce qu’il fait et que toutes choses concourent à notre bien (Romains 8:28). Et le lendemain, une belle surprise m’attendait. Je n’étais pas malade, je n’ai pas gagné à l’euro millions, mais j’ai fait la rencontre d’un couple qui m’a permis de prendre l’une des plus grandes décisions de ma vie d’adulte et d’aller vivre sur ma terre promise, la Suède.